Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 10:50

Avril 2017

LA VEDETTE FOCH

Vous avez suivi sa rénovation, il est temps pour nous, après une trop longue période de silence, de vous donner des nouvelles, de son fonctionnement, de son utilisation et de vous inviter à venir naviguer à son bord avec nous.

En attendant vous pouvez toujours l'admirer amarrée au ponton réservé aux bateaux du patrimoine du Club Nautique de la Marine situé quai Cronstadt devant la préfecture maritime.

Un an ça s'est traduit par 30 jours à la mer, 110 heures de marche moteur, une consommation moyenne de 5 litres/heure à environ 8 nœuds.

Mais aussi par sa prise en main et sa maîtrise par les quatre patrons qui s'accordent aujourd'hui sur ses qualités en matière de manœuvrabilité et de tenue à la mer.

Huit personnes à bord, équipage compris, c'est la limite imposée tant pour la sécurité que pour le confort.

Baie du Lazaret, navigation au milieu des parcs à moules.

Petite Rade de Toulon, par mer calme, à la limite de la vitesse maximum autorisée.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mêmes lieux avec une mer plus soutenue.
 

 

 

Le 5 octobre 2016 elle a fait l'objet d'un ARTICLE publié dans Var Matin.

"La Vedette Foch brille de nouveau sur les flots"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
Participation aux fêtes du patrimoine :
 
La Vedette a participé à des manifestations nautiques, seule ou en compagnie d'autre unités d'AMERAMI (la Baleinière AMERAMI ou IDA) ou des rassemblements des bateaux du patrimoine.
  • La fête de la Petite Mer aux Sablettes,
  • La Sagno à La Seyne sur Mer,
  • Le Vire-Vire de saint Mandrier,
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le 2 juin 2016, nous avons accompagné Antarès II, autre bateau d'AMERAMI, lors de son départ pour la manifestation Brest  2016.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les accompagnateurs à bord de la Vedette Foch.
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
À quai à La Madrague de Giens lors d'une fête nautique.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le vent n'étant pas au rendez-vous, remorquage de la Baleinière AMERAMI pour rejoindre "La Sagno".
 
 
 
Un peu de sport.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aux premières loges pour assister aux régates de l'América's Cup ...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En compagnie d'une merveille des mers ...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ou encore accompagnement des autorités lors d'une régate, sur "J 80",  entre les marines Britannique et Française.
 
 
 
 
 
Sorties loisirs.
 
Mais aussi des sorties loisirs au profit des membres de l'association, d'amis ou d'invités, qui, outre le plaisir de naviguer et de découvrir les richesses de nos côtes, de la Grande Rade de Toulon aux îles d'Hyères, sont autant d'occasions de promouvoir le patrimoine maritime, de prouver que l'ont peut redonner un avenir aux bateaux du passé mais aussi de réveiller des vocations.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
On profite d'une crique pour faire un petit plongeon, suivi, à bord, d'une douche à l'eau douce et d'un généreux repas avec des boissons fraiches sans lequel une journée en mer ne saurait être complète.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Il n'y a pas d'âge pour piloter ou apprendre à piloter la Vedette.
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
On peut profiter d'un coucher de soleil lors d'un transit vers La Presqu'île de Giens.

Si ces quelques images qui illustrent nos activités vous donnent envie de nous rejoindre :

Nous vous accueillerons avec plaisir pour partager avec vous les joies de la navigation. 

Repost 0
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 07:46

Venez tous dimanche 21 Mai au Port du Lazaret (Petite Mer) pour une journée porte ouverte qui vous permettra d'embarquer pour une promenade dans la baie du Lazaret au milieu des parcs à moules.

 

Vous pourrez découvrir la navigation sur des embarcations de la collection AMERAMI :

  • Vedette Foch,
  • Baleinière AMERAMI,
  • IDA.

 

Ou d'autres pointus traditionnels.

 

 

 

 

 

VEDETTE FOCH          ==         Baleinière AMERAMI        ==        IDA
VEDETTE FOCH          ==         Baleinière AMERAMI        ==        IDA
VEDETTE FOCH          ==         Baleinière AMERAMI        ==        IDA

VEDETTE FOCH == Baleinière AMERAMI == IDA

Repost 0
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 18:50

Vendredi 28 Avril 2016

 

C'est la quatrième édition des Rencontres Nautiques de Menton "Les latines en rivièra" elles sont devenues incontournables ;

  • troisième édition pour IDA,
  • deuxième édition pour la baleinière AMERAMI.

Cette manifestation fin avril nous contraint à caréner très tôt, cette année nous sommes à l'heure.
On se souvient : l'année dernière la Baleinière n'avait pas pu être prête  à temps.

 

C'est en convoi que nous reprenons la route de l'Est. Deux cents kilomètres à parcourir, sans oublier l'escale traditionnelle, de l'aire de Beausoleil pour se reposer, se sustenter, et admirer la superbe vue sur Monaco et la Grande Bleue.

La route est longue mais la pause traditionnelle nous remet en forme.
La route est longue mais la pause traditionnelle nous remet en forme.
La route est longue mais la pause traditionnelle nous remet en forme.

La route est longue mais la pause traditionnelle nous remet en forme.

Arrivée à Menton, mise à l'eau  sans problème.

L'accueil est toujours aussi chaleureux ainsi que les retrouvailles avec les habitués, et bien sur découverte de quelques bateaux nouveaux..

 

Malgré de grands travaux en cours sur le port, l'organisation est encore une fois parfaite.

Les bateaux sont amarrés pour la nuit.
Les bateaux sont amarrés pour la nuit.
Les bateaux sont amarrés pour la nuit.

Les bateaux sont amarrés pour la nuit.

Samedi 29 Avril 2016

 

Le samedi c'est pour IDA l'occasion d'essayer sa nouvelle voile, de perdre son hélice et d'affirmer une fois de plus que les bettes même marseillaises ne sont pas faites pour la houle !

 

IDA sous voile c'est un régal pour les yeux.
IDA sous voile c'est un régal pour les yeux.
IDA sous voile c'est un régal pour les yeux.

IDA sous voile c'est un régal pour les yeux.

Pour sa part la Baleinière AMERAMI armera avec un équipage féminin qui découvrira tant la nage aux avirons que la manœuvre sous voiles d'un gréement houari à deux mâts. Un succès et deux belles images. Bravo mesdames et merci.

La baleinière est toujours prête à prendre la mer.
La baleinière est toujours prête à prendre la mer.

La baleinière est toujours prête à prendre la mer.

Dimanche 30 Avril 2016

 

La météo, oserons nous dire "comme d'habitude", aurait pu faire mieux.

Pas de pluie cette année mais un  coup de vent force 6 le dimanche, qui permettra aux journalistes d'écrire "Les rencontres nautiques chahutées par la houle … il y a eu de la casse et des émotions".

 

Pas de casse chez les vieux gréements qui se sont contentés de sortir sous voile le samedi et  de sortir de l'eau le dimanche matin, bien que la mise sur remorque sur la cale battue par la houle n'ait pas été des plus faciles.

 

Lundi premier Mai 2016

 

C'est le retour, le Week-End a été riche en émotion, bien sur nous reviendrons l'année prochaine.

Repost 0
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 11:36

21 et 21 Juin
Fête de la saint Pierre de Saint Elme

 

Cette année encore IDA participe à la fête annuelle de la Saint Pierre.

Il faut se lever tôt pour faire le tour de la presque ile, 1 H 20 au moteur car si le temps est splendide il n'y a pas de vent.

Le saint est chargé sur IDA et conduit sur la plage ou il sera débarqué.

L'échouage, volontaire, sur la plage sera "compliqué" par un petit rouleau non prévu qui nous fait trop avancer et le bateau reste coincé.

Heureusement les baigneurs solidaires viennent nous pousser pour nous remettre à flot.

Nous tirons quelques bords avant de participer à la bénédiction des bateaux et à la commémoration des marins pécheurs perdus en mer.

Cette fête aura été l'occasion pour le fils du premier patron d'IDA de revoir "son bateau" et de naviguer sur des souvenirs vieux de 15 ans.

Après "une moule frittes" la fête est terminée, pas tout à fait, le retour vers la petite mer est réalisé à la voile avec de bonnes pointes de vitesses qui régalent l'équipage.

Une bonne journée de fête et de recueillement.
Une bonne journée de fête et de recueillement.
Une bonne journée de fête et de recueillement.
Une bonne journée de fête et de recueillement.
Une bonne journée de fête et de recueillement.

Une bonne journée de fête et de recueillement.

27 et 28 Juin
Fête de la saint Pierre de Saint Mandrier

 

Une bonne centaine de bateaux sont présents pour participer à la manifestation et à la bénédiction sur l'eau.

Seule IDA a sortie la toile, les moteurs entrainent tous les autres bateaux, quel dommage une armada de voiles de toutes les couleurs aurait été plus spectaculaire.

En fin de matinée c'est le retour à la petite mer pour déguster la paëlla, on est en France non ? toutes les fêtes doivent se terminer devant un bon repas convivial.

Tous les bateaux sont sortis pour la bénédiction.
Tous les bateaux sont sortis pour la bénédiction.
Tous les bateaux sont sortis pour la bénédiction.

Tous les bateaux sont sortis pour la bénédiction.

25 et 26 Juillet
Vire-Vire de Saint Mandrier

 

Samedi matin on appareille, AMERAMI en remorque d'IDA, puis on largue la bosse et on part à la voile.

Nous ne sommes que trois à bord, nous avons un vent assez fort, c'est sous foc et misaine seulement que nous rentrons vent arrière dans le port de Saint Mandrier, l'accostage sera réalisé en douceur sans l'aide des avirons.

L'après midi le Vire-Vire est annulé car le vent est toujours très fort, malheureusement il restera fort le lendemain ce qui obligera les organisateurs à annuler toutes les sorties en mer.

Les voiles sont ferlées, les mats posés au fond de la baleinière il ne reste plus qu'à se rattraper sur l'apéritif du samedi et la paëlla du dimanche.

Le retour du dimanche soir se fera, face au vent, en remorque d'IDA qui parfois aura de la peine à passer les vagues.

Après avoir été largué par IDA, l'amarrage de la baleinière face au vent sera un peu sportif, un barreur et un seul nageur ne suffirons pas, finalement IDA vient nous reprendre en remorque pour nous mener à notre poste d'amarrage.

Un bon week-end convivial malgré un vent beaucoup trop fort.
Un bon week-end convivial malgré un vent beaucoup trop fort.
Un bon week-end convivial malgré un vent beaucoup trop fort.
Un bon week-end convivial malgré un vent beaucoup trop fort.
Un bon week-end convivial malgré un vent beaucoup trop fort.
Un bon week-end convivial malgré un vent beaucoup trop fort.

Un bon week-end convivial malgré un vent beaucoup trop fort.

29 Août
Fête de La Sagno

 

Appareillage, AMERAMI en remorque d'IDA, le vent se lève on hisse les voiles et on largue la bosse pour rejoindre La Seyne.

A mi-parcours le vent tombe et on prend à nouveau la remorque d'IDA jusqu'au port. On s'amarre au quai de La Marine, au pied des stands et du chapiteau où nous sera servie la paëlla.

Le vent n'étant toujours pas au rendez vous, seuls les bateaux motorisés procèdent à des "embarquements immédiats", IDA s'en donne à cœur joie et la baleinière reste amarrée.

On en profite pour monter sur le pont transbordeur et admirer la vue sur La Seyne, la rade et toutes les collines (còla, prononcer couelo en provençal) qui entourent Toulon.

En fin d'après midi une petite brise se lève, IDA envoi la toile et la baleinière appareille. Un bord jusqu'à la grande jetée puis on vire cap au Sud espérant rejoindre la Petite Mer.

Las, le vent tourne, passe au Sud, on tire des bords au milieu des parcs à moules, il faiblit et disparait. Il ne reste plus qu'à affaler et terminer aux avirons.

Deux nageurs (pour six bancs) et un barreur, on souque ferme et ça devient vite "galère" on voit le fort de Balaguier à 2 H mais il ne défile pas, la chiourme commence à fatiguer en essayant de doubler le musée des galériens.

Heureusement une vedette nous rejoint nous offre gentiment une remorque et nous amène à bon port en quelques minutes.

Un grand merci à notre sauveur.

Nous pouvons alors rejoindre La Seyne en voiture pour profiter d'une mouclade préparée par les organisateurs.

Une bonne journée malgré un vent capricieux.
Une bonne journée malgré un vent capricieux.
Une bonne journée malgré un vent capricieux.

Une bonne journée malgré un vent capricieux.

Repost 0
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 08:43

Du 28 au 31 Mai

 

La Baleinière "Amérami" et la Bette "IDA" étaient présentes à l'édition 2015 des Voiles Latines de Saint Tropez.


Un rassemblement réussi tant pour le côté logistique :

  • mises à l'eau,
  • repas et hébergement des équipages,
  • navigations,
  • vire-vire et défis,
  • fréquentation, une soixantaine de bateaux,

que pour la météo restée idéale durant les quatre jours.

Les bateaux traditionnels ont pris la place des grands yachts et s'alignent le long du quai Gabriel Péri.
Les bateaux traditionnels ont pris la place des grands yachts et s'alignent le long du quai Gabriel Péri.
Les bateaux traditionnels ont pris la place des grands yachts et s'alignent le long du quai Gabriel Péri.
Les bateaux traditionnels ont pris la place des grands yachts et s'alignent le long du quai Gabriel Péri.

Les bateaux traditionnels ont pris la place des grands yachts et s'alignent le long du quai Gabriel Péri.

La météo nous a permis, chaque jour de la manifestation, de naviguer pendant 4 à 5 heures.

Nos trois nouveaux co-équipiers ont pu ainsi tirer des bords et découvrir le magnifique Golfe de Saint Tropez.

AMERAMI et IDA évoluent dans le golfe.
AMERAMI et IDA évoluent dans le golfe.
AMERAMI et IDA évoluent dans le golfe.
AMERAMI et IDA évoluent dans le golfe.
AMERAMI et IDA évoluent dans le golfe.
AMERAMI et IDA évoluent dans le golfe.
AMERAMI et IDA évoluent dans le golfe.
AMERAMI et IDA évoluent dans le golfe.
AMERAMI et IDA évoluent dans le golfe.
AMERAMI et IDA évoluent dans le golfe.

AMERAMI et IDA évoluent dans le golfe.

Le traditionnel déjeuner impressionniste de La Ponche a offert aux équipages un moment fort de convivialité mais aussi l'occasion de belles manœuvres pour se mettre à quai voire s'échouer sur la plage.

Après les manœuvres d'amarrage ou d'échouage tout le monde se met à table.
Après les manœuvres d'amarrage ou d'échouage tout le monde se met à table.
Après les manœuvres d'amarrage ou d'échouage tout le monde se met à table.
Après les manœuvres d'amarrage ou d'échouage tout le monde se met à table.
Après les manœuvres d'amarrage ou d'échouage tout le monde se met à table.

Après les manœuvres d'amarrage ou d'échouage tout le monde se met à table.

Nous remercions particulièrement Mme Chloé de Brouwer qui nous a permis de diffuser quelques unes de ses photos.

 

Nous vous conseillons d'aller admirer les comptes rendu en image :

Une navigation de rêve au milieu d'une superbe flottille de Voiles Traditionnelles.
Une navigation de rêve au milieu d'une superbe flottille de Voiles Traditionnelles.
Une navigation de rêve au milieu d'une superbe flottille de Voiles Traditionnelles.
Une navigation de rêve au milieu d'une superbe flottille de Voiles Traditionnelles.
Une navigation de rêve au milieu d'une superbe flottille de Voiles Traditionnelles.
Une navigation de rêve au milieu d'une superbe flottille de Voiles Traditionnelles.

Une navigation de rêve au milieu d'une superbe flottille de Voiles Traditionnelles.

Repost 0
5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 08:28

Vendredi 17 Avril 2015

 

La baleinière n'étant pas opérationnelle seule Ida est présente à la 3ème édition des Rencontres Nautiques de Menton, avec, cette fois, deux nouveaux membres d'équipage, René et Alain, qui découvrent les joies, et les peines de la voile latine.

Sur le vieux port l'équipage du Gozzo, San Guiseppe nous accueille chaleureusement.
Serge le président du Club nautique de Menton et organisateur du rassemblement nous remercie de notre venue.

Nous prenons ensuite nos quartiers à bord du 33 pieds qui depuis 3 ans est aimablement mis à notre disposition par son propriétaire, le Patron de la SNSM.

Les bateaux sont alignés le long du quai.
Les bateaux sont alignés le long du quai.

Les bateaux sont alignés le long du quai.

Samedi 18 Avril 2015

 

Tous les bateaux de tradition sont maintenant arrivés.

Quatorze unités sont alignées le long du quai. Nous y retrouvons des habitués, mais aussi de nouveaux venus.

  • Les Italiens sont en force avec trois Gozzi,
  • Les tartanes et barquettes marseillaises sont bien représentées.
  • À noter une barque des îles Canaries gréé au tiers et qui vient de ... Montélimar.

 

 

De nouveaux bateaux sont arrivés.
De nouveaux bateaux sont arrivés.

De nouveaux bateaux sont arrivés.

Pour la première sortie sous voiles du nouvel équipage ; les places sont attribuées :

  • René à la polacre (voile latine gréée à l'avant et tenant lieu de trinquette) et aux orses (écoutes de l'antenne),
  • Alain à l'arrière à la gaffe et à l'écoute de la mestre (grand voile).

Après un essai à quai et la suppression dans le vocabulaire de bord des mots "corde et ficelle", nous appareillons au moteur car Eole dort encore.

À la sortie du port, la mestre et la polacre sont envoyées correctement malgré la houle toujours présente ; bien les nouveaux !

Seules deux ou trois risées d'Est nous permettent d'avoir un peu de sillage.

Après quelques virements de bords plus ou moins bien réalisés, plus de vent, pas de vitesse, nous retournons à quai. La rentrée dans le port se fait sous grand voile, mais l'accostage au moteur, car se mettre "cul à quai" avec une voile latine, dépasse encore nos compétences...

Une pause après l'effort.
Une pause après l'effort.

Une pause après l'effort.

14h00 Appareillage pour participer au vire-vire.

La ligne de départ est mouillée derrière la grande jetée, deux tours du parcours sont prévus. Après presque une heure d'attente sans vent et dans une houle longue, le départ est donné.

Comme à leur habitude les Italiens volent le départ, non seulement ils ont trois cents mètres d'avance mais de plus ils n'ont pas franchi la ligne de départ.

C'est pratiquement un bord de près dans un vent faible et variable. À la première bouée nous rattrapons et dépassons les concurrents qui ont mal négociés leur virement. Une petite risée se lève au bon moment, Ida prend le vent et tire au large, hélas dans une houle devenue cassante, dur pour un bateau à fond plat.

Nouveau virement de bord, au large le vent passe à l'Est et nous repartons pour du près. À l'approche de la ligne le vent tombe, la houle est forte, le deuxième tour est annulé, nous franchissons la ligne à l'envers et rentrons à quai.

C'est lentement mais à la voile et jusqu'au fond du port, où le trafic important des bateaux rentrants nous oblige parfois à utiliser le moteur, que nous rejoignons notre poste d'amarrage.

Dans une grande salle toute en longueur, aux murs recouverts de miroirs nous sommes reçus par les organisateurs pour le repas des équipages ; à l'extérieur les barbecues fument.
Chaque bateau ayant participé reçoit un prix, celui-ci récompense surtout sa présence, les citrons de Menton font bien sûr partie du lot.

Le retour au quai.
Le retour au quai.

Le retour au quai.

Dimanche 19 Avril 2015

 

3 heures du matin 

Le vent souffle en rafales, le bateau roule dans la houle, je suis inquiet pour IDA, le vent d'Est est de force 6 à 7.

Les bateaux tirent furieusement sur leurs amarres, je monte à bord avec difficulté pour doubler celles-ci.

Je dépose également le safran qui à mon goût est trop près du quai. Après un dernier regard sur les autres embarcations je retourne finir ma nuit ; l'esprit libre.

 

08h00
Les organisateurs ont prévu le petit déjeuner sur le quai, c'est très convivial, dans l'ensemble les équipages n'ont pas trop bien dormi, c'est la dure vie du marin !!!!
Copieux, le petit déjeuner, nous fait vite oublier cette mauvaise nuit. Mon équipage réconforté est partant pour une balade en mer.

Nous sortons du port aux avirons, pour mes équipiers du jour il y a encore du travail pour maintenir la cadence.

Dehors la houle est  très forte 1 m 50 à 2 m, par contre le vent a de nouveau faiblit. Des risées de force 1 à 2 nous propulsent doucement, nous empannons pour changer de cap car dans la houle Ida rechigne à virer.

 

Le vent n'est pas trop clément avec nous.
Le vent n'est pas trop clément avec nous.

Le vent n'est pas trop clément avec nous.

Après deux heures de manœuvres retour au port pour le pique-nique. Malheureusement le temps se gâte de nouveau, le vent d'Est reprend des forces, il souffle maintenant à force 4.

Les barnums sur le quai sont démontés par les organisateurs, donc plus d'aire de pique-nique, nous décidons de nous replier sur le bateau qui nous héberge.

Cette année encore, pas de sortie l'après midi, le vent est maintenant bien établi. Je me fais du souci pour mettre Ida sur la remorque car la houle est forte dans le port. J'avais tort car une heure plus tard Ida est amarrée sur la remorque prête pour le départ du lendemain matin.

Lundi 20 Avril 2015

La remorque est attelée et vers 09h00 nous reprenons la route pour La Seyne.

Nouveau pique-nique au chantier préparé par le reste de l'équipe et nos compagnes, sans vent cette fois, puis remise à l'eau d'Ida à la Petite Mer.

A l'année prochaine mais avec les deux embarcations, Amérami et Ida.

 

Repost 0
27 juillet 2015 1 27 /07 /juillet /2015 11:31

26 Juillet 2015

 

L'ASET est de nouveau contactée par un propriétaire pour signaler un bateau à donner sous peine d'être détruit.

Conditions de la publication.

 

 

Le bateau est en dépôt à la Seyne sur Mer dans les chantiers "Matt's-Nautique"

     350 chemin de Paradis.

Il fait 6.63 m de long, c'est un "Drascombe Coaster" :

  • La coque, en bon état, est en fibre de verre et résine polyester,
  • Il est équipé d'une grande voile et d'un tape cul,
  • Il possède un moteur hors bords qui n'a pas tourné depuis longtemps,
  • il n'a pas de foc,
  • Il n'a pas de remorque.

 

S'il n'est pas récupéré rapidement, il sera détruit.

Pour le sauver vous devez appeler

              M. Amblard au 06 17 53 77 87

 

Repost 0
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 17:21

Dernière mise à jour   ==>    28 Octobre 2015

Mise à jour                     ==>   7 Septembre 2015

Date de Création          ==>   28 Avril 2015

2015

 

 

Dans cette page, qui fait suite au calendrier 2014, vous trouverez un calendrier 2015 des manifestations nautiques concernant des bateaux anciens grées en voiles latines ou traditionnelles.

 

N'hésitez pas :

  • A y revenir souvent car elle sera mise à jour au fur et à mesure de l'avancement des programmations et des reportages,
  • A venir voir la baleinière AMERAMI et les autres embarcations remarquables classées "Bateau d'Intérêt Patrimonial" ou "Monument Historique", qui participeront à ces rassemblements (les motards diraient concentrations).

 

Dans la mesure du possible le nom des manifestations cachera un lien vers le site de l'organisateur ou vous pourrez trouver toutes les informations nécessaires pour venir participer ou assister à cet événement.

 

Bien entendu comme les années précédentes nous ferons un compte rendu des manifestations auxquelles nous auront participés, un lien vous permettra d'atteindre facilement l'article correspondant.

 

 

 

 

Manifestation "les voiles d'en haut" en 2011 dans le barrage de Serre-Ponçon.

Nous y étions.

Mois

Date

Lieu

Nom de la manifestation

Avril

Du 18 et 19

Menton

Latines en Riviera

Nous y étions.

Mai

Du 11 au 17

Larmor Baden

Semaine du golfe du Morbihan

Mai

Du 22 au 25

Sanary

Virée de St Nazaire

Mai

Du 28 au 31

St Tropez

Voiles latines

Nous y étions.

Juin

Du 2 au 5

La Ciotat

Acampado vieio careno

Juin

Du 5 au 7

Bandol

La Valse des Capians

Juin

Du 13 au 14

Fête du nautisme

En France / Dans le Var

Juin

Du 20 au 21

St Elme

Fête de la Saint Pierre

Nous y étions

Juin

Du 27 au 28

St Mandrier

Fête de la Saint Pierre

Nous y étions

Juin

Du 27 au 28

Martigues

Voiles du miroir

Juillet

Du 4 au 5

Serre-Ponçon

Voiles d’en haut

Juillet

Du 25 au 26

St Mandrier

Vire vire

Nous y étions

Août

Le 29

La Seyne sur Mer

La Sagno tradition

Nous y étions

Septembre

Du 5 au 6

L’Estaque

La mourejado de l’Estaco

Septembre

Du 19 au 20

Journées du patrimoine

 

Septembre

Du 23 au 27

Orléans

Festival de Loire

Octobre

Le 3

Villefranche sur mer

Resquilhada

Octobre

Du 17 au 19

La Ciotat

24ème Rassemblement des Vieux Gréements

       

 

Repost 0
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 16:18

9 Juin 2014

 

L'ASET est de nouveau contactée par un propriétaire pour signaler un bateau à donner sous peine d'être détruit.

 

"Je possède un bateau de 5 mètres, cotre breton en bois construit en 1966 aux Sables d'Olonnes.

La coque ne fais pas d'eau,  mais doit être  repeinte,  il nécessite en outre quelques  travaux. Le moteur Nanni 10 Ch. diesel est en panne et doit être réparé.

Ma santé ne me permettant plus de m'en servir et de l'entretenir, je le cède gratuitement afin qu'une fois remis en état il puisse encore naviguer pendant des années.

Ce bateau est amarré au Pradet, Quai des Vives dans le Port des Oursinieres."

 

Il s'avérera d'autre part que le propriétaire doit libérer la place à quai qu'il occupe pour y mettre le bateau de son fils.

Un cotre breton de 5 mètres construit aux Sables d'Olonne nous fait tout de suite penser à un "Olonnois" dessiné et construit par Clément Dubernet au début des années 60.

 

20 Juin 2014

Rencontre avec le propriétaire, photos du bateau qui, à défaut d'être en bon état, est au minimum récupérable.

Nous diffusons de l'information à toutes les associations et individus de notre entourage susceptibles d'être intéressés.

Parmi elles l'Amicale des Olonnois aux Sables d'Olonne nous l'avions rencontré en 2000 lors d'un grand rassemblement des Olds Gaffers à laquelle nous avions participé avec notre Baleinière Amérami.

Quelques travaux à prévoir (!) mais la coque est saine (?).
Quelques travaux à prévoir (!) mais la coque est saine (?).
Quelques travaux à prévoir (!) mais la coque est saine (?).
Quelques travaux à prévoir (!) mais la coque est saine (?).

Quelques travaux à prévoir (!) mais la coque est saine (?).

Fin Juin 2014

Il se trouve que notre ami Dominique Robin, fondateur du Chantier Robin Marine à La Seyne sur Mer, maintenant en retraite, fait parti de l'Amicale des Olonnois dont la vocation est de rénover et faire naviguer les Olonnois de Clément Dubernet.

Les choses se font avec une telle rapidité qu'il n'a même pas été nécessaire de faire une annonce sur notre blog.

Le bateau est remorqué du Pradet à la Société nautique de la Petite Mer à La Seyne sur Mer où, stocké sur un charriot, il attendra septembre que les Olonnois viennent le chercher pour le convoyer vers Les Sables d'Olonne.

Un sauvetage de plus tout à fait dans les buts et objectifs de l'Association pour la Sauvegarde des Embarcations Traditionnelles.

Communiquer, informer.

 

Conditions de la publication.

Prêt pour le départ vers sa région d'origine. Le retour aux sources.

Prêt pour le départ vers sa région d'origine. Le retour aux sources.

Repost 0
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 11:10

La Sagno Tradition
le 30 Août 2014

 

Organisée depuis cinq ans par le Club Nautique de la Seyne sur Mer La Sagno Tradition rassemble des bateaux traditionnels.

Comme chaque année la baleinière AMERAMI et la bête IDA sont de la fête.

 

En l'absence de vent c'est en remorque d'IDA que la baleinière rejoint le port de la Seyne.

 

Quarante cinq minutes et quelques coups d'avirons plus tard nous somment amarrés.

 

Quarante deux bateaux s'offrent en spectacle au Quai de la Marine.

A terre les stands s'installent, peintres, couturières, photographes, ...

L'association "Action terre neuve 83" débarque ses chiens, les Argonautes mettent leurs maquettes à l'eau.

Pendant ce temps le public, déjà nombreux, intéressé et curieux, pose de multiples questions aux patrons d'embarcations.

Les bateaux alignés arborent pavillons et capians.

 

 

 

 

 

Une maquette des Argonautes (Classe 1 mètre)  navigue dans le port.;

 

 

 

 

En matinée, faute de vent, seuls les bateaux motorisés sortent du port, (IDA et Talin-Talene sont les seuls à envoyer la toile).

 

 

 

 

 

 

 

A midi tout le monde est rassemblé autour d'un apéritif et d'une délicieuse paëlla.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'après midi permet de belles évolutions sous voiles et si la baleinière se régale on ne peut que regretter que le nombre de voiles latines déployées soit aussi faible. Il est vrai que les "embarquements immédiats" sont plus faciles à faire au moteur qu'à la voile.

 

Malgré les prévisions de l'organisation nombre de bateaux choisissent de partir dans l'après midi et tout comme les évolutions sous voiles les bateaux à quai sont rares en soirée.

 

 

 

Elle sera agrémentée par des moules et un orchestre qui fera danser les participants.

 

 

 

 

 

Il est 22 H 30 Talin-Talene, plus petit pointu de tout le rassemblement, prend la mer pour rejoindre le port de La Madrague de Giens, soit 3 heures de navigation de nuit. Bon vent Pierre-Jean.

Talin-Talene s'éloigne dans la nuit et disparait bientôt à notre vue.

 

 

Dimanche matin, retour d'IDA et d'AMERAMI à La Petite Mer.

 

Neuf heures le quai est désert, il n'y a plus que nous et TARNAN sur l'autre bord.

 

 

 

 

 

 

 

Le vent n'étant toujours pas au rendez vous, c'est encore en remorque, face au soleil levant, que nous traversons la Rade.

 

 

 

 

 

 

 

 

"Fleur de passion" un splendide ketch mouillé devant le Fort de Balaguier.

 

 

Repost 0

A . S . E . T .

  • : Association pour la Sauvegarde des Embarcations Traditionelles
  • Association pour la Sauvegarde des Embarcations Traditionelles
  • : Ce blog présente les valeurs et les actions menées par L'A.S.E.T. Association Varoise, basée à Six Fours, dont la vocation est : La sauvegarde des embarcations traditionnelles, et le maintien des traditions maritimes.
  • Contact

Recherche