Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 17:21

Janvier à Mars 2015

 

Sur toutes les vedettes de ce type le pont était ceint d'une défense en caoutchouc "type boudin", complétée par deux défenses en cuir, une protégeant l'étrave, la seconde le tableau arrière.

La défense caoutchouc est creuse, elle est fixée sur la coque avec à l'intérieur une "baguette" de bois qui sert de "rempli" ; Deux autres "baguettes" viennent se poser sur les lèvres  inférieure et supérieure de la défense, la baguette supérieur faisant office de livet de pont et de liston.

Les "baguettes", moulurées intérieur et extérieur, ont un échantillonnage de 45 par 60 mm.

Ayant réalisé un pont latté teck sur un contre plaqué il est impératif d'isoler parfaitement le chant du contreplaqué pour éviter les infiltrations, c'est ce que nous appellerons "fermer le pont".

Les contraintes de ployage et la recherche d'une étanchéité parfaite au niveau du pont conduisent à réaliser le livet et le liston en deux parties.

Une première pièce posée sur élastomère servira à fermer le pont et une deuxième à fixer la partie supérieure de la défense et à finir l'ensemble.

Du fait de la tonture et du bouge du pont ainsi que du tulipage de l'étrave, cette première pièce ne peut pas être développée : Elle sera usinée à poste pour la partie supérieure puis tracée et découpée au sol pour la partie inférieure.

 

 

 

Vue du chant du pont qu'il faut isoler et de la baguette de fermeture posée sur élastomère et vissée sur la coque.
Vue du chant du pont qu'il faut isoler et de la baguette de fermeture posée sur élastomère et vissée sur la coque.
Vue du chant du pont qu'il faut isoler et de la baguette de fermeture posée sur élastomère et vissée sur la coque.
Vue du chant du pont qu'il faut isoler et de la baguette de fermeture posée sur élastomère et vissée sur la coque.

Vue du chant du pont qu'il faut isoler et de la baguette de fermeture posée sur élastomère et vissée sur la coque.

Première baguette en place, une série de cales est vissée provisoirement sur la coque pour permettre de poser le rempli de la défense au plus juste.

La coque et ces remplis, récupérés lors du démontage de la vedette, sont passés au minium avant montage ; L'élastomère n'est pas utile à ce niveau.

Contrairement à nos craintes, le cintrage ne posera pas trop de problèmes ; Il faudra quand même six bras et de nombreux serre-joints.

Pose des remplis de la défense.
Pose des remplis de la défense.
Pose des remplis de la défense.
Pose des remplis de la défense.

Pose des remplis de la défense.

La pose des défenses, en cuir, à l'avant et à l'arrière nécessite la confection de pièces de garnissage permettant de rattraper l'épaisseur des lèvres de la défense en caoutchouc.

Le boudin s'emboitant parfaitement sur le rempli sa pose est facile.

La fixation de l'ensemble nécessite un nombre de vis assez impressionnant.

Les liaisons entre défenses cuir et caoutchouc sont réalisées avec du câble de cuivre soudé à l'étain.

Pose des défenses.
Pose des défenses.
Pose des défenses.
Pose des défenses.
Pose des défenses.

Pose des défenses.

Les baguettes couvrant la lèvre supérieure de la défense et le livet de pont sont usinées d'un quart de rond sur chaque face puis posées sur l'élastomère et vissées.

Les baguettes inférieures, récupérées lors du démontage elles aussi, sont fixées de la même manière.

Chaque trou de vis est garni d'un tapon bois, c'est plus long que le mastic mais plus fiable et tellement plus esthétique.

Pose des baguettes de recouvrement des défenses.
Pose des baguettes de recouvrement des défenses.
Pose des baguettes de recouvrement des défenses.
Pose des baguettes de recouvrement des défenses.

Pose des baguettes de recouvrement des défenses.

Ponçage des tapons, le nombre réglementaire de couches de vernis est passé : C'est terminé.

Plus long et plus complexe que nous ne l'avions imaginé !

Il n'est pas beau cet acajou ?

En fait du sapelli, un acajou d'Afrique, à comparer avec une partie du cale pieds de pont qui apparait sur deux des photos qui suivent, et qui lui est en sipo, autre acajou d'Afrique mais de couleur plus claire.

Terminé, c'est beau mais avant tout étanche, solide et monté pour durer.
Terminé, c'est beau mais avant tout étanche, solide et monté pour durer.
Terminé, c'est beau mais avant tout étanche, solide et monté pour durer.
Terminé, c'est beau mais avant tout étanche, solide et monté pour durer.
Terminé, c'est beau mais avant tout étanche, solide et monté pour durer.

Terminé, c'est beau mais avant tout étanche, solide et monté pour durer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JM973 17/04/2015 12:34

Pas mal, pas mal...

A . S . E . T .

  • : Association pour la Sauvegarde des Embarcations Traditionelles
  • Association pour la Sauvegarde des Embarcations Traditionelles
  • : Ce blog présente les valeurs et les actions menées par L'A.S.E.T. Association Varoise, basée à Six Fours, dont la vocation est : La sauvegarde des embarcations traditionnelles, et le maintien des traditions maritimes.
  • Contact

Recherche